Skip to content

Bousquet, Poplavski, Vallejo…

Il bouge un miroir où s’ouvrent des paupières

c’est l’absence sur l’eau de ton visage

          

 

Joë Bousquet (1897-1950) 

 

 

 

Enfance qui fut dans l’espace
Un vol poursuivi jusqu’au soir   

Всё оставлено

Только вдали память говорит с Богом

J’ai tout abandonné
Seule au loin la mémoire parle à Dieu

                   Boris POPLAVSKI (1903-1935), poète russe

 

                      De poetica poetarum

                             Le cerveau des poètes est un fond de mer

                                      où bien des coques reposent.

                                                                         Paul Valéry (1871-1945)

 

Otro busca en el fango huesos, cáscaras.

¿Cómo escribir, después, del infinito?

 

 

 


Un homme cherche dans la boue des os, des coquilles.

Comment parler ensuite de l’infini ?

             César VALLEJO (1892-1938), poète péruvien

 

 

Ecco la fiera con la coda aguzza,
che passa i monti e rompe I muri e l’armi !

Voici venir la bête à la queue tranchante,

qui franchit les monts et brise murs et armures !

 

La vie continuera douteusement

ô bruit sourd et futile du croquet chez les Tolstoï

                                                                      Jude Stefan (1930)

 

 

Published inUncategorized

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Poetopolis © 2017 Tous droits réservés