Skip to content

Pansaers, Dickinson, Quart…

Quelque part en ta garde-robe
moisit le ciel des simples d’esprit.

                                      Clément Pansaers (1885-1922)

La mort, toujours fruit de l’oubli.

De qui l’oubli est-il le fruit ?

                                            Proverbe mordve  (Trad. H. A.)

 

La Création était une brèche béante ―
Pour me rendre visible.

Creation seemed a mighty crack
To make me visible.

                                                   Emily Dickinson (1830-1886)

 

 

Sexe. Ruche au bruit de jetons.
Nid plaintif des guêpes troublées.

             Léon-Paul Fargue (1876-1947)

 

 

 

   Elle est douce la nuit caresse d’une rousse
   le miel des méridiens des pôles sud et nord

                                            Raymond Queneau (1903-1976)

 

Je bâtis des poèmes dont je sais au départ
qu’ils deviendront ruines à la dernière tuile.

Guy Chambelland (1927-1996)


Cet empire, il tient dans mon œil comme dans une cage :

Trois ivrognes, une affiche, des flaques, les nuages.

                      Alexandre Velitchanski
               poète russe (1940-1990) / Trad. H. A.

 

                                De poetica poetarum

Le poète est aussi responsable que tout autre citoyen.

Mais il doit toujours préserver son innocence.

Pere Quart, poète catalan (1899-1986)

 

On marche dans la fêlure intime du monde
Ces soubresauts nés de la douleur primitive

                      Franck Venaille (1936)

Mais sous nos paumes tremblotent encore
novembre miséreux, la grammaire, une flamme


farvaterio dėmė, bet po delnais dar virpa
neturtas, lapkritis, gramatika, liepsna

Tomas Venclova (1937)
poète lituanien / Trad. H. A.

 

 

 

Ils portent leurs frontières dans leur bouche
même si leur histoire danse sur des épines

                                                             Henri Meschonnic ( 1932-2009)

Published inUncategorized

1 commentaire

  1. Céline

    Quels beaux aphorismes poétiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *