Skip to content

Ungaretti, Juliet, Pavlovic…

Si tu n’es pas présent à l’instant que tu vis
que peut-il te donner?

                    Charles Juliet (1934)

La pensée sombre dans les souvenirs

Et l’ombre seule accompagne mon pas.

Giuseppe Ungaretti (1888-1970) / Tr. Ph. Jacottet


Il est donné à un seul dieu le pouvoir

de démêler ce qui n’est pas encore voulu.

                                Einem Gott nur ist die Macht gegeben,
                                      das noch Ungewollte zu entwirrn.

                                                  Rainer Maria Rilke (1875-1926)
trad. Sibylle Muller


      Je savais que j’étais belle

         car nul ne me regardait.

                       Lydie Dattas (1949)

 

Avec la mort ne vous pressez pas
personne n’est semblable
                                           à personne

 

 

Не журите се са смрћу
нико на никог не личи

Miodrag Pavlović
  (1928-2014), poète serbe

 


Je te parlerai hors du temps j’écarterai la nuit
Je reprendrai les mots absolus

   Jacques Prével (1915-1951)

De poetica poetarum

La juste lecture du poème est lente, laborieuse et par bonheur inefficace puisque toujours partielle et à recommencer.

                                                                  Jean-Pierre Siméon

Si tu cuerpo no te responde
mejor no le sigas preguntando

Si ton corps ne répond pas,
ne le presse pas de questions


                                      David González (1964), poète espagnol

Published inUncategorized

2 commentaires

  1. Daphné

    J’ai essayé d’ajouter une perle à moi, mais pas pu tourner plus de cinq fois ma langue… Je reviendrai !

    • Poetopolis

      Revenez. Tant qu’il y a de la poésie, il y a de l’espoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Poetopolis © 2017 Tous droits réservés