Skip to content

LOSSEV, CELAN, GELMAN….

Вороватый шелест пульса.
Красный свет под синью век.

 

Rumeur insidieuse du pouls.
Lueur rouge sous le bleu des paupières.

Lev Lossev, poète russe (1937-2009)
                  / Trad. H. A.

 

De poetica poetarum

Assez de mots, assez de phrases ! ô vie réelle,

Sans art sans métaphores, sois à moi.

Valery Larbaud (1881-1957)

 

STEHEN, im Schatten
des Wundenmals in der Luft.

Paul Celan (1920-1970), poète allemand

Rester debout, dans l’ombre
des blessures douloureuses de l’air

 

Sur un air de balançoire…

       Aimes-tu l’homme, toi ma sœur ?

         Moi, je lui trouve un goût bizarre.

                                                                Norge (1898-1990)

C’est cela, la nuit. Un homme s’y épanche
à défaut du corps de la bien-aimée.

                                                       Guillevic (1907-1997)

J’ai gardé ton rêve brûlé dans la sueur
de nos mains jointes

Gérald Neveu (1921-1960)

 

saline lorsque j’embrasse la mer
apaisée sous ta peau / carillon d’horloges /

 

 

 

salina estas cuando beso tu mar quieto en la piel / oigo relojes /

                                                                                                        Juan Gelman (1930-2014)
                                                                                                                   poète argentin

 

Published inUncategorized

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Poetopolis © 2017 Tous droits réservés